COUP DE MASSUE SUR L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL !

le . Affichages : 70

Céline Calvez, députée LREM et Régis Marcon, chef cuisinier, viennent de rendre leur rapport au ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Leur mandat était de faire des propositions pour réformer l’enseignement professionnel dans son ensemble.
Si les premières intentions étaient louables, on sait maintenant que le but était de mettre en musique l’application d’autres réformes dans l’Éducation nationale, en particulier tout le volet « apprentissage » dévoilé dans le rapport Brunet commandé par Muriel Penicaud, ministre du travail. Le rapport Brunet n’était qu’une amorce de ce qui nous attendait.
La volonté de toutes ces manoeuvres consultatives est de développer l’apprentissage à tout-va. L’idée est de développer le concept, si ce n’est une forme de fantasme mensonger, imaginaire, que l’entreprise serait « formatrice », « rédemptrice des carences de l’École », en somme une « entreprise citoyenne » contre « une École qui ne ferait pas son boulot » (campagne du Medef).
Il n’y a maintenant plus de doute.

Lire le communiqué de presse

  • 01-snetaa-1755a852ed
  • 02-ab-e3ebe0b13e
  • 03-bfc
  • 04-bo
  • 05-bp
  • 06-mgen
  • 07-fo
  • 08-fnec
  • 09-fo25-16d9b9f25b
  • 10-fo39-0773e0d2e8
  • 11-fo70-aefd3521da
  • 12-fo90-f4bb909716